Tuesday, October 22, 2019
Engaged Digital Evangelist.


Affaire “Mechans-T”: y a-t-il lieu de parler de viol ?

L’intention dudit honorable, malgré tout, semble être bonne. Toutefois, je me demande si la vidéo en question serait une preuve…

By Max Guybert Lyron , in Gouvernance Société , at April 12, 2018 Tags: , ,

Signaler un abus: secretariat@maxglyron.com

L’intention dudit honorable, malgré tout, semble être bonne. Toutefois, je me demande si la vidéo en question serait une preuve à conviction pour pousser l’Etat à mettre le Ministère Public en mouvement contre l’artiste, alors que la législation haïtienne ne reconnaît pas les fichiers numériques comme preuve.

lettre-senat.jpg

L’intention peut sembler bonne, mais, je me demande si “l’artiste en herbe” n’est pas victime de son origine sociale et de négrophobie. Un pauvre nègre veut faire des obscénités en public, des obscénités qui se font souvent (même si ce n’est pas à ce niveau) sur nos chars carnavalesques, diffusées en direct par les médias.

L’intention peut sembler bonne, cependant, je me demande quand est ce qu’on peut parler de viol, alors qu’il n’y avait aucune contrainte, néanmoins à première vue.

L’intention paraît bonne… mais, je me demande où est ce que se trouve la part de sincérité dans cette démarche au regard du silence sur nombre de faits qui nécessitent une correspondance audit Ministère de Justice et de Sécurité Publique.

*****